Icones de la splendeur Valérie Rose
Valérie ROSE


GALERIE



De qui a été, de ce qui est et de ce qui sera

 

L’icône fût d’abord écrite pour la liturgie. Elle appartient à un devoir de mémoire.

 

Elle est promenée, encensée, chantée, caressée, baisée par mille et une bouches croyantes.

 

Cette pratique liturgique de l’icône est prolongée dans la vie domestique. Elle est alors amie et thérapeute. Lorsque le regard est tourné vers elle, l’esprit se calme, l’imaginaire est orienté.

 

On ne regarde pas les icônes, ce sont elles qui nous regarde.

 

« C’est moi qui est des choses à te dire, ne me charges pas de tes pensées, sinon  je ne serais plus une icône , mais un miroir. Laisse-moi donc te charger de mon mystère. De très loin derrière moi, le mystère viendra à toi »

André Sève

 


icones, Valérie Rose, Nice, Paca, France
ICÔNES DE LA SPLENDEUR - Valérie Rose - 06000 NICE
07 87 75 14 68 | Mentions légales | Plan du site | Contact